Rallye mathématique : victoire des hyper motivés et honneur au goûter

Nous avons gagné, enfin, nous sommes troisièmes au rallye mathématique de l’académie. Nous étions quatre : Charlie, Jean-Christophe, Alexis et Vincenzo. Nous avons reçu une carte de 20 euros à la FNAC et une « réquerre » (une règle plus une équerre) et surtout nous sommes fiers.

Alexis, Vincenzo (1TCB) puis les explications de Monsieur Crouzet

Rallye 1 ORTC 16-03-2018

Monsieur Crouzet prend la photo, Monsieur Pierre-Justin veille et les 4 vaillants matheux travaillent

Les profs nous ont acheté avec des goûters !

Monsieur Crouzet et Monsieur Pierre-Justin sont nos enseignants de sciences. Monsieur Crouzet nous a inscrits sans nous demander notre avis. On a râlé. On ne voulait pas faire de concours, cela nous faisait travailler, on devait se lever plus tôt et venir à 8 h00 alors que l’on commence ce jour-là à 10h00. Monsieur Crouzet nous a remonté le moral avec un goûter, il nous a acheté en utilisant la meilleure méthode : la nourriture. Monsieur Pierre-Justin était complice avec lui. Nous ne l’avons pas en cours habituellement mais il était très impliqué.

Plus on en fait, plus on gagne de points

Ils nous ont dit : « jeudi tu viens à 8H00, on fait des maths pendant deux heures. »

Ils nous ont dit qu’il y a des exercices faciles, moyennement faciles et difficiles. Chaque difficulté rapporte des points, plus c’est difficile, plus on gagne de points. Ils nous ont expliqué qu’il y aurait plusieurs exercices et qu’il fallait s’organiser entre nous, se répartir les exercices. Nous avons commencé par les plus simples pour avoir tous les points faciles et éviter de passer tout le temps disponible sur les plus difficiles. Mais Vincenzo a tout de suite fait les moyens ce qui prenait plus de temps. Quand Alexis, Charlie et Jean-Christophe ont fini les faciles, ils ont commencé les difficiles et quand Vincenzo a eu fini les moyens, il a rejoint le groupe.

C’était une course aux points.

Plus on faisait d’exercices, plus on pouvait gagner de points alors on a foncé. Nous étions 4 contre des classes autrement plus peuplées, il ne fallait pas trainer ! C’était marrant, il y avait une bonne ambiance. On n’était pas nombreux, il n’y avait pas de bruit, tout le monde était concentré et nos ventres pleins.

Les exercices pouvaient être plus ou moins intéressants

L’exercice le plus ennuyeux était celui sur les constellations, c’était long et il fallait réfléchir. Il fallait faire un graphique pour retrouver les coordonnées d’une étoile. Il y avait une feuille avec des photo de plusieurs constellations et il fallait retrouver laquelle correspondait au graphique.

 

Constellation8

Constellation19

Annexe

Le plus rigolo était que l’on entendait toutes les deux minutes « j’ai fini » et que l’on barrait l’exercice fait au tableau.

L’exercice le plus intéressant était un exercice fait comme un mot croisé et il fallait couper les lettres et reformer le mot qui donnait la réponse.

Puzzle

Il y avait aussi un carré avec quatre nombres à l’intérieur et décaler les chiffres, c’était amusant, pas très difficile.

Taquin

 

La bonne surprise

On ne s’est pas dit que l’on allait gagner parce que l’on est pas nombreux et que l’on a pas fait tous les exercices, on n’a pas eu le temps. On a été surpris quand on nous a annoncé que l’on a gagné.

20180607_173520

Monsieur Crouzet et Monsieur Pierre-Justin nous ont très fièrement annoncé que l’on avait gagné, il nous a dit qu’il était très content et que c’était la première fois depuis longtemps que le lycée se classait dans les gagnants. On était contents qu’il soit content et contents de gagner, une bonne journée. Les parents de Vincenzo ne sont pas au courant, il a oublié de leur dire, par contre Alexis a frimé un peu et en a beaucoup parlé en famille. Avec ses 20 euros, il va acheter un CD à sa mère et garder le reste pour lui.

La bosse des maths ?

On ne se sent pas meilleurs en maths pour autant, c’était à notre niveau. Pas de grosse tête pour Vincenzo mais des chevilles augmentées pour Alexis. On a le droit d’être fiers. Vincenzo aurait préféré être premier, Alexis est heureux d’être troisième. Ils vont retenter l’an prochain.

On a été trop bons ! L’an prochain on veut aussi un goûter !

La parole du professeur, Monsieur Crouzet

Dites-nous tout sur ce rallye

Le rallye mathématique de l’académie de Lyon existe depuis 2006. Il a été créé par l’Académie de Lyon, l’IREM de Lyon et la Régionale de Lyon de l’APMEP.

En novembre 2017, les profs de Maths Sciences ont reçu les affiches pour faire de la pub auprès de leurs élèves. Pendant le rallye, un ou plusieurs élèves peuvent réaliser une affiche format A3 sur des critères bien précis et en lien avec les thèmes des exercices. Cette affiche rapporte aussi des points. Parmi toutes les classes qui participent, la plus belle affiche est sélectionnée pour faire la publicité du rallye l’année suivante.

Les professeurs inscrivent leur classe pour 1h (version courte) ou 2h (version classique qui seule peut qualifier pour la finale). Les 1ère  classes de collège et de lycée général de l’Ain, de la Loire, du Rhône, de deux zones de la métropole de Lyon, la 1ère classe de lycée professionnel de l’académie de Lyon, des classes méritantes et une classe tirée au sort soit 12 au total, sont qualifiées pour l’épreuve finale qui a lieu en mai ou en juin sur le campus de la Doua à Villeurbanne.

Cette année 8 classes (3 ème prépa pro, 2nd et 1ère bac pro), c’est un record, ont été inscrites au lycée André Cuzin.

C’est difficile de dire si les élèves de la classe qui a obtenu le meilleur classement dans notre lycée étaient la meilleure classe de matheux mais ce qui est sûr c’est que les quatre élèves se sont très bien entendus, ils étaient hyper motivés. Ils voulaient gagner le plus de points mais ne s’attendaient pas à obtenir un tel classement au niveau académique.

C’est Monsieur Pierre Justin qui a eu l’idée d’inscrire la classe de 1 ORTC. Il m’a contacté par téléphone juste avant la date limite d’inscription et on a décidé de les faire participer au rallye sans effectivement en avoir parlé auparavant aux élèves.  D’ailleurs les élèves ne voulaient absolument pas s’entrainer.  A tel point qu’un jour ils étaient assez remontés contre moi car ils ont cru que j’allais utiliser une heure d’accompagnement personnalisé pour les préparer au Rallye mathématique. Ils n’ont donc fait avant aucun entrainement.

Le jour «  J » j’ai dit aux quatre élèves présents de traiter les exercices comme un jeu et de se faire plaisir avant tout.

Ils se sont vraiment pris au jeu à tel point que M. Pierre-Justin et moi étions époustouflés de la rapidité avec laquelle ils traitaient chaque exercice. Dès qu’un élève avait trouvé la réponse,  on barrait le numéro de l’exercice au tableau afin qu’il n’y ait pas un autre élève qui perde son temps à le chercher.

J’avoue que je ne m’attendais absolument pas à ce qu’ils terminent troisième au niveau des lycées professionnels de l’académie de Lyon.  Ils sont vraiment doués en Maths et ils ont d’autant plus de mérite qu’ils étaient quatre alors que l’effectif des classes qui participent au Rallye est en moyenne entre 24 et 30 élèves.

Malheureusement l’an prochain ils ne pourront pas participer au Rallye parce que les classes de terminale bac pro ou bac général n’y sont pas autorisées.

Mais cette expérience nous donne envie de recommencer avec d’autres classes l’année prochaine.

Monsieur Pierre-Justin et moi-même sommes très très fiers d’être leurs profs de maths-sciences. Ils nous ont très agréablement surpris par leurs réponses et au final par leur classement académique. Sans aucun doute, ça marquera notre carrière de prof.  Nous félicitons chaleureusement  Alexis, Charlie, Jean-Christophe et Vincenzo.

 

Le  sujet_classique_complet du rallye mathématiques 2018

Publicités