Passion : LA TROTTINETTE FREESTYLE

Je vais souvent au skate parc ou dans la rue avec mes amis afin de réaliser des figures.

Par Bulent

img_1514.jpg

Cela m’apporte du bien-être, un sentiment de liberté. Au niveau de l’estime de soi, je me sens plus confiant et j’éprouve un sentiment de fierté lorsque j’apprends une nouvelle figure. Cette activité me permet de passer du temps avec mes potes et de rencontrer d’autres personnes qui m’aident à m’améliorer en constance.

 

  1. Comment avez-vous découvert la trottinette freestyle et avec qui en faites-vous ?

Par des amis qui avaient une trottinette et qui pratiquent cette activité régulièrement. Les voir exécuter des figures m’a donné envie. J’en fais depuis la 5ème donc 6 ans. Nous étions 5 au départ, trois personnes se sont ajoutées au groupe. Avec mes amis, nous essayons de progresser dans le but de rejoindre plus tard un proteam et trouver des sponsors. Le principal évènement a lieu une fois par an à Lyon (le DCK infest). Les ISA ont lieu une fois par an également pour élire le champion du monde.

Bulent 2

  1. Quel est le matériel nécessaire ?

Il faut acheter une trottinette déjà complète ou choisir ses propres pièces. Elles sont de formes, de poids et de tailles différents. On peut se procurer le matériel sur internet (sites white box shop/ oziphlip/ scooterhut…) ou se rendre directement en magasins spécialisés. Il y en a 2 à Lyon : Authentique et CDK à Hôtel de ville. Par contre le matériel est assez cher. Une pièce vaut environ 100 euros. Le prix moyen d’une trottinette est de 500 euros sans compter le remplacement des pièces usées (roue = 15 euros…)

  1. Faites-vous des compétitions ? Pourquoi ? Qu’est-ce que cela vous apporte ?

Je fais des compétitions pour pouvoir me mesurer à d’autres personnes. De plus, à chaque évènement il y a des pros qui viennent et avec qui on peut discuter.

IMG_1513

  1. Quelles sont les personnalités que vous admirez, pourquoi ?

J’admire personnellement les personnes comme Juzzy Canter, Tommy Christina, Nick Tedrick et Didine Terchague car pour moi ils sont au top techniquement et sont impressionnants. Ils font du street ce qui nécessite du courage, de l’équilibre et de connaissances de figures de parc. Leur style est très technique et propre à eux (personne ne peut reproduire leurs figures). En park j’admire beaucoup Dante Hutchinson, Dylan Morisson, Ryan Williams ou Dakota qui sont les plus grands. Ils arrivent toujours à inventer de nouvelles figures et impressionnent tout le monde par leurs figures.

 

  1. Qu’envisagez- vous à l’avenir ?

Je vais continuer à m’entrainer et pourquoi pas devenir pro et par la suite enseigner la discipline.

Bulent1

  1. Si quelqu’un veut pratiquer la même activité, quels conseils lui donneriez-vous ?

Je lui conseillerais d’apprendre les figures dans l’ordre, de ne pas avoir peur de tomber. Il faut commencer avec une bonne trotte car cela rend la pratique plus facile. Pratiquer avec ses potes est aussi plus motivant.

 

Publicités