Visite de la prison Montluc

Classe de 3ème prépa pro

Nous sommes allés visiter la prison de Montluc le mardi 16 janvier 2018. Elle est située à proximité de la Part-Dieu, nous avons pris le bus et le tramway pour y aller.

_DSC0065

Photographie de M.Crouzet

Quand nous sommes arrivés nous avons contourné le bâtiment pour rentrer par une petite porte. Et nous sommes entrés dans le réfectoire. Le plafond était en « mauvais état » et c’était un choix. Ce n’est pas la prison de l’époque car c’est devenu un Mémorial.

1921 Rdc montage

Plan du RDC du bâtiment cellulaire, 1921, © Mémorial National de la prison de Montluc – ONACVG

Commençons par expliquer ce qu’a été la prison de Montluc …

Sur le site on peut lire les informations suivantes : Ouverture en 1921, redevient une prison civile à partir de 1947, devient une maison d’arrêt pour femmes et ferme ses portes en 2009.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, de 1940 à 1943, le régime de Vichy en fait une prison militaire.

A partir de 1943, Montluc devient le centre où sont regroupées les personnes qui sont ensuite déportées et celles qui sont exécutées. 10 000 hommes, femmes et enfants, notamment les enfants d’Izieu,

enfants-maison-izieu

Photos des enfants d’Izieu ©Mémorial d’Izieu

 

 

 

 

 

 

 

Jean Moulin et Marc Bloch ont été enfermés, torturés ou envoyés à la mort.

Bloch Marc ARM®

Photo de Marc Bloch ©Association des rescapés de Montluc

Avant de dire à quoi sert un Mémorial

Le but c’est de créer un lieu de mémoire pour que les familles des déportés aient un endroit pour se recueillir. Ces familles n’ayant pas de corps ou de tombes où aller pour se souvenir de leurs morts.

C’est aussi le lieu où des résistants et des Juifs ont été emprisonnés, torturés et parfois sont morts.

C’est le lieu où on raconte leur histoire, où leurs noms sont rappelés et où on voit leurs photos.

Dans cette prison il y avait un bâtiment pour les hommes, un autre pour les femmes (la prison pour femmes est restée ouverte jusqu’en 2009) et un autre bâtiment dit « des Juifs » où étaient entassées 200/250 personnes et qui, aujourd’hui, est détruit.

Emplacement de la baraque aux juifs. La cour de la baraque aux Juifs © Mémorial National de la prison de Montluc – ONACVG

 

Nous avons visité les cellules dans les étages, elles étaient petites, 4m2, où il y avait jusqu’à 8 personnes. Ils dormaient sur des paillasses. Il n’y avait pas de toilettes. On a du mal à imaginer les conditions de détentions, cela devait être terrible.

intmontluc062ÔÇó

2eme étage du bâtiment cellulaire, photo prise par le SRPJ en 1944 @ Archives Dép du Rhône

_DSC0033

Photographie de M.Crouzet

_DSC0046bis

Photographie prise par M.Crouzet

 

 

Il y avait les photos des détenus « célèbres » – dont Jean Moulin-  et aussi le chef de la GESTAPO, le tortionnaire Klaus Barbie qui a été enfermé ici symboliquement après son arrestation en Bolivie en 1987.

Les résistants qui étaient détenus durant la Seconde guerre mondiale ont été torturés par les nazis et souvent tués.

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons vu des peintures murales qui ont été faites après la guerre pour les détenus de droit commun, c’était un projet artistique. Mais ce n’est pas lié à la guerre.

Pour certains il n’y avait pas assez d’animation, pour d’autres ils ne s’attendaient pas à une prison comme ça, ils pensaient à une prison américaine comme dans les films.

Le guide était sympa.

 

Pour aller visiter le mémorial ou vous informer sur les expositions qui y ont lieu, notamment autour du procès Barbie, cliquez ici.

Consultez également le site du CHRD

Publicités