Le sac bientôt restitué !

Le sac des lycéens de Cuzin enfin de retour ! Nous avons le plaisir de publier enfin la lettre de celui ou celle qui l’a si aimablement préservé et a mis une belle énergie pour en trouver le (la/les) propriétaire (s). Nous voilà soulagés, les Tigrous, les fétiches et les doudous qui se perdent provoquent de terribles effets sur le moral des troupes, les cahiers et cours qui se promènent donnent des boutons aux profs….. encore faudrait-il ne pas rater le rendez-vous !

Les L du lycée Camus

20171221_161251

A toi

A toi qui as perdu ton sac

Toi jeune personne, fier d’avoir 18 ans

Mon jeune

Mon cher ami

Cher possesseur de ce crayon gris

Cher inconnu

Salut

Bonjour

Bonsoir

 

Je ne sais pas qui vous êtes et inversement

Navré de te dire que je n’ai pas 20 ans, et que je n’ai pas les yeux verts

En dehors de la matrice on m’appelle Luci

(Je suis plus vieux que la matrice)

Je suis contente de t’informer que ton sac est désormais entre de bonnes mains

Les miennes !

 

Je l’ai trouvé seul et oublié, comparable à une adolescente dépressive passant sa journée à se lamenter en mangeant des pots de glaces devant des comédies romantiques

Dans le bus

Sur un banc près des murs de squash au parc de Parilly

Devant la fontaine des Célestins alors que je me dirigeais vers le magasin Lindt  pour manger des chocolats

A vrai dire

Par cette belle soirée qu’était le 31 décembre 2017

A 4 H du matin

J’aurais aimé trouver cette chose dans un lieu plus poétique que dans cet endroit

Le bus

Où se mêlent tabac froid et urine chaude.

20171221_160750

A première vue c’est un sac neuf

Un peu sale en dessous

Sûrement dû au fait qu’il était posé par terre

Deux poches à l’avant, et c’est tout

Bref, un sac banal.

 

Curieuse comme je suis

(Excuse-moi par avance si je me perds dans mes propos)

Je l’ai pris et je suis partie me poser dans la boutique Lindt

Il y a un café à l’intérieur

J’ai pris un cappuccino

Avec une tablette de chocolat noir au sésame

Et malgré ton avertissement

« Me touche pas, me regarde pas »

J’ai touché

Regardé

Et même ouvert ton précieux sac

J’ai fouillé rapidement le temps de trouver des infos pour te le restituer

J’ai cherché à l’intérieur quelque chose qui puisse me permettre de t’identifier mais tu n’as pas rempli les informations de ton carnet.

 

Je suis en possession de ton dessin

De ton crayon gris

De ta « console du bled »

De ta peluche Pikachu

De ton bracelet avec un ballon de basket

De ton cahier de CP

De ton bracelet marron type Romain

De votre ordinateur portable muni d’un système d’exploitation uniquement fait pour lire des cd interactifs appelés plus communément console de jeu vidéo

De ton bracelet acheté 50 centimes en Tunisie

De ton vinyle des Eagles

De ta statuette Hunter

Ne t’inquiète pas

J’en prends soin.

 

Je ne sais qui tu es mais j’ai la vague impression de savoir quel type de personne tu peux être derrière ce sac et ces mystérieux objets qu’il renferme

D’après son contenu

Un sac « mature »

Capote

Clefs de voiture

Classeur gris

Cahier rouge

Trousse New year

Clef usb

Un kutch

etc.

(J’ai quasiment les mêmes fournitures que toi)

Je suppose que tu as mon âge

Que tu es au lycée

Que tu es un lycéen dans le bâtiment

Que tu n’es pas très organisé

(J’ai compris que tu étais bordélique)

Il y a une tonne de feuilles volantes qui m’ont rappelé l’automne au Québec

Autant le contenu de ton sac et le caractère qu’il te revêt m’ennuie

Autant je peux comprendre la valeur de son contenu

Je le garderai donc précieusement le temps de te le rendre.

 

Je me suis focalisée sur la lettre que tu as laissée

(D’ailleurs je ne sais même pas si elle m’est réellement destinée)

Avec des instructions

Un lieu de rendez-vous

Phrases marquantes :

« Je vous donne rendez-vous là où les têtes sont en or »

« Au point le plus haut du plus haut de Lyon »

« Au plus grand de l’Europe »

« A l’arrêt du bus du C13 »

« Au stade le plus riche de Lyon »

« Au parc, là où il y a les tables de pique-nique en bois »

20171221_160932

La découverte de ton sac et de ton monde m’a beaucoup intriguée

Ta lettre m’a donné envie de te rencontrer pour apprendre à se connaître

Et pour passer un moment ensemble au restaurant

(c’est ce que tu proposes en récompense.)

C’est pourquoi je t’écris cette lettre

Pour te rendre ton sac

En échange d’un double tacos sauce gruyère ketchup

Viande cordon bleu / steack

Avec une canette de mirinda fraise incluse bien sûr.

 

Après des heures de réflexions

Je me suis mis à chercher pour venir te

Excusez-moi

Pour venir vous rencontrer

Je suis revenue quelquefois au parc le matin dans l’espoir de voir quelqu’un chercher son sac mais nous ne nous sommes pas apparemment croisés

Tête en l’air que tu es

En plus de perdre ton sac

Tu as aussi oublié de me préciser de quel arrêt du C13 il s’agissait

Impossible de trouver le parc dont tu parles du jour au lendemain ou de le retrouver tout court

Je n’ai pas le sens de l’orientation

As-tu idée du nombre de parcs correspondant à ta description ?

Et puis je ne suis pas de nature chanceuse

J’imagine que tu m’as donné cet endroit de rendez-vous car tu habites à côté

Ce jour-là je n’avais plus de batterie et donc pas de GPS

C’est quoi « le plus grand d’Europe » ?

Je me suis tapée tous les arrêts du bus du C13 pour te retrouver

C’est un bus que je ne prends jamais

Je t’ai pas trouvé

 

Je suis arrivée devant un miroir et j’ai vu

Moi

Moi

Lui

Moi

Lucie

Jeune schizophrène

 

Il aurait fallu que tu sois plus précis

Moins mystérieux

Que tu me donnes une adresse

D’autant plus qu’un rendez-vous est censé être associé à une date et une heure, ce qui, dans le mot que j’ai trouvé dans ton sac, n’indique rien

 

J’ai perdu mon sac

Mes affaires

Et ma lettre avec mes instructions.

 

Je pense avoir trouvé « le point le plus haut du plus haut de Lyon »

Je sais où se trouve le stade dont tu me parles

J’ai cru te voir après être monté du haut de la tour du crayon

Je n’ai pas osé t’approcher car tu étais en très bonne compagnie

Lorsque j’étais sur la grande roue

J’ai cru t’apercevoir sur la place

Au niveau de la bouche de métro

Je me suis fait alors à l’idée de te revoir le lendemain sauf que tu

Ou la personne qui peut-être n’était pas toi

N’es plus jamais revenue

Le temps de redescendre de la roue

Tu n’étais plus là

A Fourvière

Je suis allée voir tous les étudiants en art qui semblaient savoir dessiner

Je leur ai demandé si le sac était à l’un d’entre eux

Mais rien

Aucune réponse n’a été positive

 

J’suis pas fou

 

Peut-être existe -t-il d’autres lieux encore plus hauts que la tour du crayon ?

Je ne t’ai jamais trouvé

Fourvière ?

Donne-moi une date

Et la roue de la place Bellecour ?

Rien qu’une

J’ai donc décidé de fouiller

Et je viendrai

Encore un peu dans ton sac

Je suis désolé de t’annoncer que je ne peux pas passer le reste de ma vie à t’attendre

Et j’ai trouvé ta clef usb

Je l’ai ouverte

J’ai vu une photo de l’arrêt de bus du C13 « Place Bertonne »

 

J’suis juste victime de ma maladie

Je me perds

Et je me noie

20171221_160546

Depuis que j’ai trouvé votre sac je ne compte plus le temps

Est-ce que tu sais que grâce à lui j’ai changé ?

Il m’a permis de me remettre en question et d’avoir de la considération pour un garçon

(Je sais que tu es un garçon)

Qui attache autant d’importance à un simple crayon gris

J’ai appris que même un petit objet comme celui-là pouvait avoir une histoire

Une vie

Nous avons joué à la game boy toute la nuit

C’était la première fois que j’y jouais

Au moins, la découverte de ton sac m’aura permis de faire cette expérience

 

J’ai écrit cette lettre mais combien de fois ?

 

J’aimerais beaucoup que l’on s’arrange pour que je puisse te le rendre car chez moi il m’encombre plus qu’autre chose

Il restera le temps que je te trouve

Si je motive à te retrouver

Solidement scellé à l’abri de la poussière et du temps

 

Je t’attendrai, jeudi, devant cet arrêt de bus du C13

Rendez-vous toi et ton manque de politesse dans 10 jours au fameux stade dont tu parles

Je serai tous les samedis aux alentours de 18h 20h

Dans un parc

Non loin du terminus du C2

(côté Rilleux la Pape).

Je pourrai t’attendre tous les mardis

Je serai là à partir de 19h

Sur la tour du crayon

Rendez-vous au Macdo place Foch

Je serai en train de t’attendre avec un petit frapuccino des familles

Viens quand tu veux car j’y suis quasiment tout le temps

Je te propose de me retrouver

Vu que tu cours à des heures où personne ne court

Un samedi

A 4h du matin

Au parc

Celui-là même où tu dois courir

Celui-là même où j’ai trouvé ton sac.

 

Sache que tu le verras pas tant que je n’aurai pas fini de grailler mon maxi tacos

J’espère que tu viendras le recupérer et surtout me donner tort

Me montrer quelle personne formidable tu peux être

Après tout

Quelque part

Au fond d’un placard peut être

Je dois avoir la même peluche Pikachu que toi

Garde tes 200 euros

N’oublie pas les sauces

Je viens uniquement parce que si un jour ça m’arrivait je voudrais également qu’on me rende mes affaires

 

Seule avec ce sac

Je cherche

Toi

Dans la pénombre

Je ne trouve que moi

 

Publicités