Le 1er juin des terminales ORGO tout en écritures théâtrales

Valentin, Bastien et Loris ont participé à une rencontre au centre culturel du Tonkin initié par le réseau Roulez jeunesse, la troisième édition du «1er juin des écritures théâtrales ».  Ils ont enflammés le plateau et ont rendu jalouses toutes les compagnies présentes.

Rapport_de_stage_Tonkin-3121

Rapport de stage Tonkin. Photo D. Grappe

Récit de Loris, Valentin et Bastien, arrivés comme des rois, repartis comme des légendes (on vous jure que c’est vrai !)

Trois élèves ont eu la chance, grâce à Colin Rey, de participer à la soirée, organisée dans plusieurs régions françaises. C’est Anne Courel de la compagnie Ariadne qui présentait la soirée. Nous sommes allés présenter le travail que nous avons mené avec la compagnie la Nouvelle Fabrique et surtout celui de cette dernière année : comment nous avons écrit et joué notre pièce, Rapport de stage.

Le site de l’évènement est là : https://sites.google.com/site/searendezvousaveclesecritures/les-projets

Disons le, les trois protagonistes de cet article raffolent du théâtre et avaient très envie de remonter sur les planches pour rejouer au moins la scène de Dream. La proposition de Colin était donc drôlement séduisante et nous avons dit « oui » tout de suite. Non seulement nous changions de public mais en plus il était de choix. Que des compagnies aguerries et que des jeunes qui aiment le théâtre. Des amateurs !

Quand nous sommes arrivés, nous avons fait une petite reconnaissance de la salle, suivie d’une petite remise en mémoire du texte et nous étions fin prêts. Arrivée l’heure, 18H00, chaque groupe avait trouvé sa place et la soirée pouvait commencer.

Il y avait un tas de personnes, plein de compagnies et nous, ça ne rigolait pas avec le théâtre.

Rapport de stage Tonkin. Photo D. Grappe

Chaque groupe venait présenter un extrait de son travail puis on discutait. Les adolescents étaient très différents, du collège au baccalauréat. Valentin était impressionné par l’enthousiasme de gens d’âge si différent. Ce n’est pas tout. Il y avait un groupe d’élèves de 5ème qui commencent le théâtre avec leur professeur, ils sont passés à la fin ont dit des passages de S’embrasse de Luc Tartar et de Cent culottes et Sans Papier de Sylvain Levez. Un groupe qui avait le même professeur avec des gens en baccalauréat a commencé au début avec Kids de Fabrice Melquiot. Il y avait la compagnie du Pélican et aussi une compagnie, le théâtre du Désordre des Esprits  qui a travaillé au collège Valdo et a présenté un film, Carson-Frankie au collège, qu’elle a réalisé avec les élèves. Enfin, il y avait des membres du comité de lecture du théâtre des Célestins qui ont joué un passage de Cross, chant des collèges de Julie Rosselo-Rochet. Il y avait même la compagnie Zéotropequi est venue raconter comment elle a organisé un voyage en Pologne dans le dispositif soutenu par l’Union Européenne, « Quartiers de lune ». Les jeunes sont allés en Pologne et comme ils ne connaissent pas la langue, ils ont utilisé les gestes et les expressions et inventé des mots pour jouer avec les Polonais qui ont fait de même ensuite en France. Mélanie Canale est venue présenter sont projet Roberto Zucco mené avec des élèves de bac pro du lycée La Mache. Elle a travaillé aussi avec des gens de la Maison d’arrêt de Corbas et la compagnie du Chien Jaune. Certains jouaient et d’autres lisaient.

Les thèmes étaient très variés tristes ou plus joyeux et amusant : la discrimination, la guerre, le harcèlement à l’école, la vie au collège …. et le rapport de stage bien entendu. Remarquons que nous, et Marilyn l’a dit, on a écrit notre pièce, bon elle cadre d’accord mais elle a lancé au départ et  c’est bien notre pièce à l’arrivée.

Rapport de_stage Tonkin. Photo D.Grappe

Quand notre tour est arrivé, je me suis dit qu’il fallait que l’on « casse la baraque » quitte à se détruire les cordes vocales, Valentin et Bastien pensaient la même chose. Nous étions un peu stressés mais prêts ! Les ORGO ont fait rire la salle, un objectif qui nous tenait à coeur ! On était vraiment content de réussir notre scène devant un public pareil ! Une performance ! Ensuite on a expliqué notre démarche à l’assistance. Bastien soutient que nous nous sommes prouvés que la pièce est vraiment bonne parce que nous avons touché un public que nous ne connaissons pas et dont les goûts et les scolarités sont différents des nôtres.

A la fin, nous avons été félicités. Par les membres des compagnies, c’était agréable. Mais ce qui était encore plus agréable et même beaucoup plus agréable c’est que les jeunes et surtout les membres du comité de lecture du théâtre des Célestins nous ont félicité. On a discuté avec beaucoup de monde et nous étions très heureux.

Donc un grand merci à Marilyn Mattei, Colin Rey et notre prof. C’est sûr qu’avec des expériences pareilles, on est gonflé à bloc. On se met à réviser comme des fous les cours d’histoire, pas d’inquiétude !

 

Publicités