Vive les mathématiques actives !

Les classes de secondes TBEE, AFB et TMSEC ont participé au rallye mathématique sous la conduite de leurs enseignants : Christophe Rejneri, Eric Benoît et Abdenor Ibazizen. Ils nous racontent leur expérience et on est tous jaloux parce que nous aussi, on veut se casser la tête !

Un article mené par les trois enseignants et leurs élèves

1. Pouvez–vous expliquer en quoi consiste le rallye mathématique ?

Pour les secondes TBEE (groupe 1) le rallye mathématique consiste à réunir plusieurs classes de plusieurs collèges (3ème) et lycées (2nde), qui s’affrontent dans un concours afin de résoudre des énigmes mathématiques.

Les secondes TMSEC ajoutent qu’il faut être bon en logique et précisent qu’il s’agit de problèmes mathématiques et logique que l’on rencontre dans la vie courante.

2. Y a-t-il eu des étapes pour s’y préparer ?

Oui, le groupe 1 des secondes TBEE s’est préparé en plusieurs séances d’entrainement avant le jour J. Les élèves ont pu faire un rallye blanc qui leur a permis de se donner une idée d’en quoi consistait le rallye mathématique.

Le groupe d’AFB a commencé par s’initier à la résolution d’énigmes, puis a enchainé par un rallye blanc pour se mettre en condition. Il y a eu en classe une réflexion sur la manière de s’organiser en groupe pour être efficace et mieux travailler ensemble.

Les TMSEC ont été partagés en 3 groupes de 4 élèves pour s’entrainer comme au concours.

Bref, un échauffement de sportifs du cerveau !

3. Quel a été le type d’énigmes posées ?

Il y a eu toutes sortes d’énigmes, une trentaine environ, avec des niveaux de difficulté différents comme :

  • Des problèmes rédigés dans les 4 langues vivantes (espagnol, italien, allemand, anglais)
  • De la géométrie dans le plan et dans l’espace
  • De la logique
  • Des calculs, des opérations, …

Il y a eu aussi des énigmes où l’on devait faire du découpage et collage.

4. Est-ce vous avez trouvé cela : amusant ? intéressant ? déroutant ? difficile ? autre ?

Pour les TBEE :

C’était amusant par son côté dynamique et original, par ces exercices proposés sous une autre forme qu’habituellement. On pouvait se déplacer dans la classe pour aller vérifier nos réponses et aller chercher d’autres énigmes. Cela nous a permis de nous rendre compte que le travail d’équipe était important et a été bénéfique.

Le groupe AFB  est tout à fait d’accord mais précise que la pointe de concurrence entre les groupes était une bonne chose et les a aidés à se dépasser. Par contre, ils ont été découragés par certaines énigmes trop difficiles.

Pour les TMSEC :

C’était amusant de faire du travail en groupe et d’être chronométré. Ce qui était difficile ? Les énigmes de niveau 3 qui portent bien leur nom.

5. Dites si vous avez découvert les mathématiques sous un autre jour.

Oui, car il ne ressemblait pas à un cours de maths habituel.

On insiste dans le groupe de AFB, ce sont des maths bien mieux que d’habitude, même pour ceux qui avaient déjà fait le rallye au collège.

Les TMSEC trouvent qu’il y avait beaucoup de logique et qu’il fallait se concentrer pour résoudre les énigmes. Etrangement, c’était agréable …. Donc un « nouveau jour »

6. Avez-vous envie de recommencer l’an prochain ?

Oui, si l’occasion se représente.

PS : S’il y a un buffet on viendra de ce pas 😉 c’est signé les TBEE. Même enthousiasme pour la majorité des  AFOR , mais il y a des élèves qui sont rétifs.

Les TMSEC répondent « Oui avec plaisir » et sans condition

Et les enseignants qu’en pensent – ils ?

Ils trouvent que le rallye encourage la coopération, la coordination, l’entraide, la solidarité, l’esprit d’équipe, puis, et surtout, le gout de chercher, de raisonner, la curiosité, ou encore découvrir la pratique des mathématiques dans une compétition ludique…

Pensez – vous que les maths s’apprennent les « mains à la pâte ? » ?

Les mathématiques s’apprennent AUSSI de cette façon-là.

Partant pour recommencer ?

Toujours partant !!!

Bon, puisque l’écrasante majorité est d’accord, on s’amuse à se torturer les méninges le plus vite possible ! Et tous les autres veulent aussi participer, on est définitivement jaloux !

Publicités